LE PERMIS MOTO 2020 EN DÉTAILS

Après avoir été entièrement revu en 2013 (non seulement en France mais au niveau européen), après la mise en place du permis A2 pour tous quel que soit l’âge en 2016 (limitant la puissance des motos autorisées à 35 kW pendant 2 ans), le permis moto est de nouveau remanié pour 2020.

La réduction de l’accidentalité en est encore une fois l’objectif. Cette fois, l’aspect théorique n’a pas été négligé puisqu’apparaît une vraie épreuve de code en tant que telle, l’ETM (Examen de théorie motocycliste ou épreuve théorique moto, le pendant moto du code classique ETG, Examen de théorie générale), à la place des 12 fiches.

Pour autant, les épreuves pratiques hors et en circulation sont elles aussi modifiées, sur la forme plus que sur le fond, du moins pour ce qui est de l’épreuve hors circulation.

A noter qu’il n’y a pas de changement du point de vue de l’accessibilité progressive à la puissance mise en place en 2013 puis généralisée à tous les âges en 2016 : tout le monde passe le permis A2, qui limite l’accès à des deux-roues de 35 kW maximum pendant 2 ans, sachant qu’il est toujours possible de passer le permis automatique (voir les motos en 35 kW et moins et les maxi scooters en 35 kW et moins). L’obtention du permis A, au terme des 2 ans, se fait par une formation de 7h qui n’est pas sanctionnée par un examen, mais par une simple attestation du formateur.

PERMIS A2 2020 : DATES DE MISE EN PLACE

Effectif au 1er mars 2020

Il n’y aura pas d’examens les 15 premiers jours de mars, afin de tout mettre en place d’un point de vue logistique mais aussi pour la formation des examinateurs. Toutefois, il n’est pas impossible que quelques épreuves de circulation aient lieu.

Période de transition entre le 1er mars et le 31 août 2020 : si le candidat avant le 1er mars est en demande du A1 ou A2 ET est titulaire d’un ETG, il conservera le bénéfice de l’ETG jusqu’au 31 août 2020 (date exacte à confirmer, il est peut-être question du 1er août). Ce qui veut dire que ces candidats n’auront aucune épreuve théorique, ni les 12 fiches du permis actuel ni l’ETM du nouveau permis.

Par ailleurs, les candidats qui ont obtenu leur plateau avant le 1er mars en conservent le bénéfice et peuvent se présenter à la circulation jusqu’au 31 août.

Donc, si vous vous inscrivez au permis A1 ou A2 avant la fin février, vous n’aurez ni les 12 fiches ni l’ETM à passer, mais il faudra obtenir votre permis avant le 31 août !

                                                                                                Source : motoservices.com

Note du rédacteur : « (…) présentation de la réforme établie par le ministère de l’Intérieur (de novembre 2019), d’où sont extraits les visuels présentés dans cet article, ainsi que des documents du CNPA qui la détaillent dans les grandes largeurs. A l’heure où nous publions, nous sommes toujours dans l’attente de la publication de l’arrêté au Journal officiel, certains points sont donc toujours susceptibles d’être modifiés, cet article sera dans ce cas mis à jour. »

La suite dans une prochaine NEWSLETTER JHR-RACING